• ARCHIVES2014 - 2015

                • 10 novembre 2015: Message du filleul de Christiane Moreau après une longue conversation téléphonique.

                  A voir en ligne

                  https://drive.google.com/file/d/0BxeLioutLmPiemc4TF9JemlfZm8/view

                  Ils sont partis comme ça... - un film de Catherine Bernstein et Julien Simon


                  À voir en ligne -     Dans les années 1930, Ihil Perper quitte la Bessarabie et s'installe en France. En octobre 1942, il est arrêté avec sa femme et ses trois enfants par des gendarmes français. Déportés, ils trouvent la mort en mars 1943 dans le camp de Sobibor.
                  En 2008, Julien Simon part sur les traces de cette famille avec laquelle il n'a aucun lien, il découvre l'histoire des Juifs en Bretagne pendant l'Occupation et le sort qui fut le leur pendant la Shoah.
                  Documentaire, 2014, 52 min., Paris-Brest Productions, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

                  8 novembre 2015: Message du robot de Jacques Ghémard

                   

                  Bonjour Jean-François Moreau

                  Vous avez participé au livre d'or de Christiane Moreau

                  Celui ci vient d'être mis à jour

                  Vous le retrouverez à cette adresse http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=86432

                  Merci et amicalement
                  Le robot de Jacques Ghémard
                      • 28 juin 2015:

                        Plus jamais çà!

                        Message aux amis tunisiens:

                        Consternation et Solidarité

                        Plus jamais çà!

                        La 3e Guerre Mondiale est déclarée depuis le 11 janvier dernier, soit, mais le salafisme et le nazisme, c'est la même chose!

                        LIBERTÉ, LIBERTÉ CHÉRIE!

                        Respectons nous
                        les uns les autres

                         27 JUIN 2017: ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA SFAADIR

                        Société des Familles et des Amis des Anciennes Déportées et Internées de la Résistance.

                        PLUS JAMAIS ÇA!

                         

                        J'ai adhéré à cette Société à la suite de ma rencontre avec Madame Claude de Granrut à Ravensbrück les 18-19 avril 2015. J'ai eu l'honneur de me présenter à Madame Jacqueline Fleury, vaiilante rescapée du KZ et au fils de Madame Yvonne Pagnez, toutes deux auteures d'une excellente littérature mémorielle. J'ai eu l'honneur de prendre la parole pour exprimer le souci partagé par tous les sociétaires de maintenir la mémoire de la déportation nazie quand les survivantes auront toutes disparu. J'ai exposé mon devoir de mémoire à remplir pour que le sacrifice de ma tante, Marguerite Chabiron, ne soit pas oublié ni n'ait servi à rien.

                        Je soutiens de tout mon cœur le projet de reconstitution en dur d'un "block" sur le site même du Mémorial car les jeunes visiteurs ne peuvent plus imaginer ce qu'était la vie des déportées dans un décor maintenant trop "bellement" entretenu par le staff remarquable dirigé par le Dr Insa Eschebach du quel il faut distingué la contribution méritoire du francophone Thomas Kunz.

                        La SFAADIR et l'AMICALE DE RAVENSBRÜCK doivent parfaitement s'entendre pour que le principe de deux sinon trois représentantes exécutives de la France siègent harmonieusement et synergiquement au sein du Comité International du Mémorial duquel le Dr Claude Chalut deviendrait la présidente d'honneur.

                        J'ai attiré l'attention des sociétaires, en rappelant que je suis totalement allergique au racisme, au sexisme et à l'intégrisme religieux,  sur le risque de désintérêt de tous les peuples concernés par la déportation nazie en général et des Français en particulier, dans la mesure où relais global est pris par la mémoire de la Shoah de plus en plus monopolistique alors que Ravensbrück fut d'abord et avant tout un camp de travail forcé, un BAGNE pour femmes.

                        J'ai insisté sur la volonté des Polonais/es de se manifester pleinement et massivement dans le Comité International dont ils/elles prennent la présidence exécutive.

                        27 mai 2015 : JOUR DE LA DÉPORTATION ET LA RÉSISTANCE AU PANTHÉON

                      • Un podcast de 2minutes30 sur la mémoire de Ravensbrück par Jean-François Moreau et José Rémy est visible sur http://www.quatreviesenresistance.fr/

                        28 juin 2015: les podcasts du Mur ont été enlevés!

                        Le clip MARGUERITE CHABIRON - RAVENSBRUCK'2015 réalisé avec José Remy
                        est accessible sur YouTube

                        LES ERREURS INITIALES ONT ÉTÉ CORRIGÉES, LE LIEN NOTAMMENT.

                        Cinq minutes pour évoquer la mémoire de la Tante Guite
                        L'histoire de ma tante, Marguerite Chabiron, pharmacienne à Verdelais, et de sa pupille, Monique Cosset, est celle de la folie meurtrière et assassine des hommes qui les expédièrent à Ravensbrück juste avant la libération de Rennes par l'armée Patton le 4 août 1944. Elles revinrent vivantes par miracle mais ma tante vécut un calvaire neurologique jusqu'à son décès en 1967.

                      • 20 avril 2015: Retour à Paris par le chemin balisé des déportées jusqu'à la gare de Furstenberg-Havel, puis le même moyen ferrovière jusqu'à la Gare du Nord.

                        Régénéré par ce voyage.

                        Mon tome 2 est là, au titre évident: "RAVENSBRÜCK 1945-2015: 70e anniversaire d'un détail de l'histoire"... à l'attention des NULS du FN?

                        19 avril 2015: Le Grand Jour de la Cérémonie Officielle au Lager.

                        Excellents discours dont celui du Dr Annette Chalut, Présidente du Comité International. Concert émouvant.

                        Grand hommage à Germaine Tillion et à Geneviève de Gaulle-Anthonioz.

                        Hommage émouvant aux Merlinettes avec le chant des Marais.

                        Aucun doute, pour les autorités gouvernementales françaises représentées par une médiocre Secrétaire d'état aux Droits de la Femme, la grande date, c'est le transfert au Panthéon des cendres de Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, le 26 mai.

                        18 avril 2015: Matinée au Mémorial - Rencontre avec le Dr Insa Eschebach.

                        Café avec Mrs Sue Arberg, fille de déportées slovaques.

                        Après-midi au Mémorial. Rencontre avec Mme Claude de Granrut, présidente de la S.F.A.A.D.I.R.

                        Extraordinaire concert avec "The Warsaw Singers".

                         

                        17 avril 2015: Matinée à Furstenberg-Havel
                        après-midi au Mémorial du KZ-Ravensbrück.


                        Je suis chez moi maintenant dans cet endroit que je visite pour la troisième fois en quatre ans!

                         

                         

                         

                         

                         

                         

                        Lever pénible à 7heures.
                        Fruchtück (trop) copieux pour un homme seul!

                        Consultation du programme officiel (en allemand) du weekend sur le site Internet du Memorial.

                        Marche en montée très lente vers le centre de commercial de Furstenberg-Havel situé au sommet d'une collinette aux aluures de Galibier.

                        Je tire à la banque les 50€ sur mes deux Visa, c'est ce qu'on peut avoir chaque jour dans le Brandebourg. Le magasin d'électronique est fermé pour le weekend, je me passerai de clé USB. Je prends les horaires de bus au Turist Burö; il ne va pas jusqu'au Memorial. La descente vers mon hôtel me parait douce.

                        Sieste au retour.

                        Montée vers le Memorial. Salut aux statues, au char soviétique, au monument des pavés.
                        Je m'arrête au niveau d'un groupe de jeunes qui posent de curieux carrés blancs sur la piste piétonnière et cyclable de la Ravensbrüchstrasse.
                        Leur directrice qui parle anglais m'explique qu'il balise le chemin emprunté par les déportées depuis la gare de Furstenberg jusqu'au KZ. Elle me demande si j'assisterai au concert "Django Rheinart", ce soir même à Templin où logent la plupart des anciennes déportées invitées par le Président du Brandebourg; ma réponse est négative car l'hôtel est à 30km d'ici et je n'ai pas de moyen de retour nocturne assuré.

                        J'arrive au Mémorial en même temps que Mr Kunz sort de son bureau. Congratulations. Il m'apprend qu'il n'y a pas eu d'hiver cette année à Ravensbrück: à peine une journée de neige vite fondue.
                        Je vais embrasser Mrs Monika Schnell. Je visite les installations où s'affairernt des groupes de techniciens. Je vais jusqu'au Mémorial et reviens pour rentrer à l'hôtel, rassuré sur l'intérêt et l'importance que JE SOIS LÀ.

                        Retour à l'hôtel. L'arrivée incessante de vedettes sur camions-remorques a rempli le port; l'une d'elles s'appelle Robert Schumann. Il pleut. Je dîne et dors comme la veille.

                        16 avril 2015: Départ pour Furstenberg-Havel par une combinaison Thalys-ICE via Cologne et Berlin. Voyage confortable mais fastidieux sur 1200km de terres plates comme la main.

                        Je mets une journée là où ma tante et Monique Cosset mirent trois semaines en plein mois d'août dans un wagon à bestiaux! Je ne me plains jamais dans l'Uttermark quand je pense à elles!

                        Attention! A la Berlin HBH, il faut payer 1€ pour avoir le droite de pisser après un long gymkana dans les étages et les couloirs. Prostatiques et malvoyants, n'attendez pas le dernier moment.

                        Logement à la Gasthaus zum Seestern, situé dans l'enceinte du chantier naval-port de vedettes dit "Revier", mot agressivement choquant car il signofie aussi Infirmerie. Je retrouve le bled du Haut Brandebourg où on ne parle ni le français, ni l'anglais. Quoique! Au buffet de la gare (maintenant fermée), en commadant laborieusement le taxi de mon ami Alfred Köpke, je découvre un voisin affalé au bar qui est français, vit à Barlin et s'intéresse à Violette Lecoq. Je suis tellement fatigué que je la confond avec Violette Leduc! C'est dire! Le temps est frisquet et Köpke qui parle anglais m'accompagne au lobby pour être sûr que je sois bien accueilli dans cette auberge toute neuve qui a ouvert lundi dernier et dont je suis le seul client.

                        Je m'endors après un dîner copieux, tout habillé comme assommé sur le lit à courtepointe d'une chambre monacale à 40€ la nuit. J'irai pisser comme un somnambule plusieurs fois dans la nuit. Les antibiotiques commencent à faire leur effet.

                      • RAVENSBRUCK'2015 est au Salon du Livre sur le stand de librinova.com (A40)

                      • DOSSIER RAVENSBRÜCK

                        Cette page a pour but de réunir toutes les pages traitant de mes travaux sur Ravensbrück et leur relation avec la biographie de ma tante, Marguerite "Guite" Chabiron qui y fut déportée

                        23 MARS 2015 : le téléchargement s'effectue normalement sur tous les types de tablettes, notamment Kindle (vérifié sur fnac.com)


                        Le Pr Francis Weill qui vient de publier LE JOUR OÙ DIEU PLEURERA

                         accepte le principe de préfacer le tome 1 de RAVENSBRÜCK'2015

                        22 MARS 2015: Longue promotion de RAVENSBRÜCK'2015 lors du Salon du Livre

                        Visite du stand de librinova.com

                        21 mars 2015: ATTENTION BUG SUR LIBRINOVA.COM EMPÊCHANT LE TÉLÉ-ACHAT
                        Signalez-le à l'éditeur si vous en avez été victime!

                        22 MARS 2015: EN PRINCIPE, LE BUG EST RÉPARÉ

                        20 mars 2015 : promotion d'enfer sur Internet notamment par emailing: pdf ici

                        De : Jean-François Moreau

                        Objet : Ravensbrück'2015: = Le tome 1 de la saga par Jean-François Moreau est en ligne sur www.librinova.com (ebookpour 3,99€)

                        Date : 20 mars 2015 18:00:20 HNEC

                         

                        17 MARS 2015 : Le premier tome - dit préambulatoire - de RAVENSBRÜCK'2015 est disponible sur librinova.com depuis midi, à temps pour être présent au Salon du livre qui ouvre le 20 mars.

                        RAVENSBRÜCK'2015

                        ... Nous sommes arrivées à Ravensbrück le soir du 3 septembre 1944. Tout ce que vous avez lu, c'est la VERITE. L'atroce vérité...

                        Initialement cet ouvrage se voulait être une biographie conventionnelle d'une résistante héroïque, Marguerite Chabiron, originaire d'une famille concernée par la pérennisation de la mémoire de leur bienaimée tante aînée, décédée ...

                        (+) En lire plus

                        ``L'étrange enquête de Charles-Icelui Chapeau" est publié Il est publié sous la forme d'un livre numérique (e-book) télécheargeable au prix de 3.99€

                        C'est pour moi, auteur, une expérience première. Les tomes de la série - 4 à 6 - seront améliorés dans la forme car on ne publie pas pour une tablette comme pour un livre papier.

                        Dans le fond, c'est aussi une forme nouvelle de participer au devoir de mémoire sous une forme littéraire - un roman feuilleton qui commence comme une fiction et s'achève par un documentaire vivant - qui permet de passer du XXe au XXIe siècle.

                         

                         

                        29 janvier 2015: Comment, grâce à l'e-revue Clystère, j'ai retrouvé la trace de René Maheu, bienfaiteur associé de ma tante Guite, au retour de sa déportation!

                        Le docteur René Maheu - dans mon souvenir avec un X mais j'en connais plusieurs - était un très grand ami de mes parents et je me souviens très bien de lui, de sa femme, Solange, et de son fils, Alain, qui était une grande asperge. La Guerche de Bretagne et Martigné-Ferchaud - où il n'y avait pas de dentiste - était distants d'une quinzaine de kilomètres. Il était le parrain de ma défunte sœur Catherine, épouse Bruel. Je crois savoir que Maheu et mon père s'étaient connus en 39-40 dans le cadre de la Régulatrice Routière n°5 jusqu'à leur démobilisation à Toulouse. Dans mon souvenir, il fut très proche du pouvoir gaulliste qui le fit Commandeur de la Légion d'honneur. J'écris en ce moment la biographie de ma tante ainée, pharmacienne à Verdelais, déportée à Ravensbrück avec quatre autres résistantes du réseau Ker. Maheu obtint pour elle des égards moraux et financiers après 1958 alors qu'elle développait une atroce neuropathie chronique contractée dans les KZ. Je lui rend hommage dans mon texte qui sera publié en feuilleton hebdomadaire électronique par Libernova.com à partir du 15 février!

                        24 décembre 2014: Où je découvre que Louisette, née Abraham, est toujours de ce bas-monde et j'ai pu lui parler!

                        RAVENSBRÜCK'2015 devient donc une œuvre racontant, à partir du destin de cinq femmes étonnamment fortes et en avance sur leur temps, un autre volet de l'histoire de Verdelais qui ne devra rien à celle de Régine Deforges. Quand je rencontrai cette dernière en 2012, elle m'avait encouragé à persévérer dans mon enquête alors que les résultats préliminaires n'étaient pas encore à la hauteur de l'enjeu.

                        20 décembre 2014: longue conversation téléphonique avec Jean Mauriac pour évoquer Verdelais, Marguerite Chabiron et les autres avant 1944...

                        Ravensbrück'2015: dans la lignée des romans de Colette?

                        18 décembre 2014: visite expresse aux archives départementales de Loire-Atlantique à Nantes et découverte émerveillée de la déposition-témoignage de Marguerite Chabiron... et de Christiane Moreau.

                        Merci chaleureux à Elisabeth GUILLAUME

                        Assistante principale de conservation du Patrimoine

                        Direction du Patrimoine et de l'Archéologie

                        Archives municipales - n Ville de Nantes

                        Tél. 02.40.41.91.34
                        Fax. 02.40.47.38.79

                        11 décembre 2014: visite du Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains (BAVCC) du Ministère de la Défense à Caen.

                        Où l'on apprend que les archives sont dispersées un peu partout dans des servives indépendants les uns des autres.

                        Le dossier BAVCC de Marguerite Chabiron est plus mince qu'espéré mais il y a toujours quelque de neuf à trouver où qu'on aille. Félicitations à ce service d'une grtande amabilité et très serviable.

                        26 novembre 2014 : Monique Cosset, en bonne voie de guérison, est de retour chez elle.

                        "Oui, nous nous reverrons, ma cousine. Nous n'avons pas fini de nous parler d'amour... et nous n'avons pas épuisé l'évocation du KZ-Ravensbrück". Cinquième et dernier entretien avec l'inaltérable force de la

                        Diner dans la churrascarria de luxe - Fojo de Chao - rua Augusta. A trois blocs du Melia, un petit kilomètre sous un déluge de pluie tropicale chaude. Une expérience gastronomique de grande qualité à fortement déconseiller aux diabétiques urémiques sédentaires. Mea culpa, je ne le regrette pas. Excellentes viandes à foison mais le picanha est moins savoureux qu'à Hygienopolis. Service express beaucoup trop empressé pour un convive désireux de prendre son temps et ayant mis du temps à comprendre comment et à quel prix fonctionne le restaurant faute d'un menu imprimé disponible avec prix et options. Maudite langue portugaise qui stérilise mes compétences linguistiques de référence

                        Achat d'aérogrammes au bureau de poste de la rua Haddock Lobo. Curieusement, il n'est pas si simple de trouver des cartes postales à Sao Paulo.

                        25 novembre 2014 : 10:30: RDV avec le Colegio Brasilhero de Radiologia: annulé pour cause de "grippe"

                        Il n'est pas simple de s'adapter au changement de climat entre les deux hémisphères. Monique est très bien soignée dans un hôpital qui me fait la meilleure impression.

                        Achat de livres destinés à m'apprendre comment on peut parler portugais au Brésil. Je conseille:
                        1. le dictionnaire anglais-espagnol-portugais DICIONÁRIO VISUAL DE BOLSO 3em1 de chez Editora Edgard Blucher Ltda, Sao Paulo, Bresil, 2013. Il ne lui manque qu'un chapitre de phonétique. Retenir que em se prononce eng!
                        2. l'excellente traduction des Fables de La Fontaine en Brésilien par Leonardo Fróes et illustrées par Calder: Fábulas Selecionadas chez Cosac Naify, Sao Paulo, Brésil, 2013.

                        24 novembre 2014 : Jour de vie normale à Sao Paulo

                        Lever aux aurores. Petit-déjeuner précoce. Mises à jour de l'emploi du temps. Après-midi prévu avec Monique Cosset à Santa Isabel. Dîner précoce et soirée de travail relax?

                        23 novembre 2014: Brunch avec Monique Cosset?

                        Non! car je l'ai trouvée allongée dans un lit de l'hospital Santa Isabel pour un incident bénin de la genèse duquel ma visite n'est pas liée et qu'il ne remet pas en cause.
                        Découverte d'un hôpital très bien tenu avec un personnel à faire rougir de honte les infirmières de l'AP-HP.
                        Achats de livres destinés à démystifier les singularités du portugais parlant brésilien aux yeux et oreilles de l'hispanophone castillan.
                        On ne parle plus français à Sao Paulo, on se fait comprendre en espagnol mais l'inverse n'est pas vrai et, en fin de compte, parler en anglais ne fait plus honte.
                        Découverte d'un centre commercial haut-de-gamme à Hygienopolis! Déjeuner d'un super-bœuf "picanha" dans un restaurant de la chaîne Outback. Disparition des vins français sur les menus consultés depuis que je suis à Sao Paulo.

                        22 novembre 2014: Comment devenir un citoyen de Sao Paulo quand on est un senior diabétique?

                        On trouve tous les médicaments oubliés à Paris sans formalité tracassine et on découvre que marcher dans l'avenida Paulista est pas plus dangereuse que les Champs-Élysées au même jour et à la même date.
                        Pas évident de résister aux succulentes denrées sucrées, fruits ou pâtisseries.

                        21 novembre 2014: Installation à l'hôtel Melia Paulista de Sao Paulo. 

                        Première rencontre avec Monique Cosset.

                        20 novembre 2014: Départ d'Orly pour Sao Paulo via Madrid avec Air Europa

                        Air Europa est une excellente compagnie aérienne espagnole desservant Paris et Sao Paulo dans d'excellentes conditions de confort en Business Class à un prix des plus avantageux. Malheureusement l'accueil à Orly est des plus déficients, mais l'horreur dans le pire est la connexion à Adolfo Suarez à Madrid! Terminal obscur sans aucune indication murale pendant des kilomètres de couloirs.

                        8 novembre 2014: Neuglobsow

                        7 novembre 20#4: Interview du Dr Eschebach. Visite filmée du camp.

                        6 novembre 2014: Du Memorial vers l'histoire du KZ-Ravensbrück. Interview de Thomas Kunz.

                        5 novembre 2014: Repos à Neuglobsow

                        4 novembre 2014: reprise de contact avec le camp de Ravensbrück et son staff.

                        3 novembre 2014: arrivée à Furstenberg-Havel. Installation dans un hôtel de rêve: Villa am Stechlin - Neuglobsow.

                        2 novembre 2014: départ pour Berlin par le train de nuit.

                         

                        28 octobre 2014: MILAN - UNA  HOTEL - 4 heures de rencontre passionnante avec RENATO SARTI

                        Tout sur les conséquences dramatiques de la conjonction du nazisme et du fascisme à Trieste en 1944-45

                        Aidez-moi à financer un documentaire de qualité professionnelle à partir de l'énorme base de données d'origines diverses et variées que j'ai entrepris de collecter depuis 2011!

                        voir le document provisoire en cours d'amélioration formelle selon les conseils du manager de kisskissbankbank.
                        CLIQUER ICI!

                        17 octobre: Françaises! Français! Ne jetez rien de l'héritage de vos aïeux! Il contient des documents sans prix pour faire revivre l'histoire du XXe siècle! Mon père et la mère nous avaient préparé des albums photos racontant leur vies pendant les années 20-30-40! Nous les avons retrouvés chez mon frère!

                        17 octobre: Françaises! Français! Ne jetez rien de l'héritage de vos aïeux! Il contient des documents sans prix pour faire revivre l'histoire du XXe siècle! Mon père et la mère nous avaient préparé des albums photos racontant leur vies pendant les années 20-30-40! Nous les avons retrouvés chez mon frère!

                        Magnifiques photos des trois filles Chabiron à Verdelais et à Challans en 1930-32! Et aussi de Nelly et Monique Cosset!

                        14 octobre: Chronopost a fini par faire son travail en livrant mon courrier à Sao Paolo!

                        Internet, soyez béni quand vous servez la mémoire des archanges anti-nazis. Par lui, ma tante Guite Chabiron m'a fait rencontrer cette semaine un homme qui l'a connue dans son enfance et un autre qui en a entendu parler par son père et peut témoigner. Tous deux savent des choses fondamentales sur la présence de la Gestapo à Verdelais!

                        12 octobre 2012: La surprise du jour avec l'intérêt de l'historienne de Cuba, la Dra Marlene Fernández Arias, biographe d'Albarrán, qui visita le camp en 1980 avec sa famille


                         
                        6 octobre 2014:

                        Ravensbrück'2015 : offre urgente et originale de partenariat scientifique et technique universitaire à titre gratuit.

                        Offre innovante par courriel envoyé par le circuit Theuth theuth@listes.univ-rennes1.fr

                        Mon programme à court terme comporte plusieurs déplacements, studieux et sans but touristique ni lucratif, auxquels des partenaires motivés/ées pourraient s'associer sous des formes cost-effectives à discuter (co-voiturage, aparthotel...) :

                        -       dernière semaine d'octobre 2014 : interview du dramaturge Renato Sarti à Milan (2 jours)

                        -       première quinzaine de novembre 2014 : séjour à Ravensbrück/Furstenberg-Havel via Arosen au retour (8 à 10 jours) - maîtrise du polonais appréciée.

                        -       troisième quinzaine de novembre 2014 : séjour à Nantes (4-6 jours) via Caen

                        -       dernière dizaine de novembre 2014 : séjour à Sao Paulo (7 jours)

                        -       première quinzaine de décembre 2014 : séjour à Langon-Verdelais (7 jours)

                        Ma proposition est originale dans la forme sinon dans le fond.

                        Je ne me présente pas comme un mécène ni comme un directeur d'école doctorale.

                        Les appliquants/applicantes - pas de discrimination sexuelle ni raciale, exclusion radicale du harcèlement sexuel, comportement laïque exigé - doivent se manifester, avant le 20 octobre 2014, par une lettre de motivation, un CV avec photo datée du jour et une attestation d'inscription à une université pour l'année 2014-2015.

                        Comme il ne s'agit pas d'un emploi salarié ni rémunéré, les appliquants/appliquantes doivent être majeurs, s'assurer multi-risques eux-ou elles-mêmes et être en règle avec l'état-civil français.

                        Le 70e anniversaire de la libération du camp de déportation nazi de Ravensbrück sera concélébré au printemps 2015.


                        Vous êtes enseignant-chercheur/euse ou étudiant/ et vous travaillez déjà sur un projet littéraire, audiovisuel, anthropo-sociologique, médical..., dédié à la déportation des femmes à Ravensbrück pendant la seconde Guerre Mondiale.

                        Vous êtes germanophone et intéressé/e par un sujet de mémoire ou de thèse de doctorat ou de film documentaire... dédié à ce camp où furent déportées des dizaines de milliers de femmes de toute l'Europe...

                        Ma proposition - non financière, mais sérieuse et altruiste -  peut vous intéresser :


                        Je suis né en 1938 et, en 2011,  j'ai entrepris d'écrire la biographie de ma tante aînée, Marguerite « Guite » Chabiron (1904-1967), pharmacienne à Verdelais (Gironde), résistante dénoncée et incarcérée au fort du Ha puis à la prison Jacques Cartier de Rennes avant d'être déportée à Ravensbrück en 1944. J'étais présent le jour de son retour en France dans un état pré-agonique le 16 mai 1945. Ma famille a vécu auprès d'elle sa déchéance physique progressive pendant 24 ans alors que, lucide et positive, sa force mentale resta intacte jusqu'à ses derniers jours.

                         Au devoir de mémoire familial se joint une démarche humaniste à un moment crucial du XXIe siècle où les témoins vivants se raréfient à l'extrême et la crise morale affecte nombre d'humains de la Planète au point que des rumeurs de guerre mondiale à court terme émergent publiquement sous la plume de personnalités aussi informées que Gérard de Villiers et Jacques Attali.

                         Mon enquête m'a conduit à réunir une bibliographie francophone quasiment exhaustive, J'ai pu interroger des survivantes ou leurs apparentés et des témoins qui tous et toutes m'encouragent à aller jusqu'au bout de mon travail tant les inquiètent le risque d'oubli sinon de négation de l'horreur nazie. J'ai rencontré en leur temps de ces femmes aux noms célèbres ou non : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Régine Deforges, France Roche, Menie Grégoire... pour les disparues, mais aussi la splendide Yvonne Abbas, Georges Waysand, des habitants de la Gironde et les administrateurs du camp de Ravensbruck...

                         Mon propre ouvrage se présente sous deux formes littéraires : une biofiction fondée sur une enquête documentariste romancée (200 pages A4 rédigées, éditées sur InDesign CC et imprimées en PDF) et un dossier d'épaisseur rapidement croissante, fait de documents papier originaux ou fac-similés, d'une iconographie photographique ancienne et contemporaine, d'enregistrements de témoignages sur dictaphone ou caméscope (une vingtaine d'heures).
                        .../...

                        La suite: clic ici

                        3 octobre 2014 - Un nouveau titre: RAVENSBRÜCK'2015 ou l'Étrange Enquête de Charles-Icelui Chapeau

                        Dépôt de la nouvelle présentation en deux volumes: BIO-FICTION et ANNEXES.

                        DOSSIER COMPLET clic ici

                        Première priorité: Retour sur la biofiction avec la découverte d'une éditrice intelligente - Martine Lemalet, Editions Le Manuscrit, avec un profil Linkedin - autorisant d'espérer un verdict structuré et argumenté sur la valeur littéraire du manuscrit dans un très proche futur.

                        • Dernière semaine de septembre 2014

                        RAPPEL DE DOSSIERS À DURÉE PROLONGÉE

                      • 11 août 2014: je reprends l'écriture de la biofiction consacrée à ma tante, Margueritte "Guitte" Chabiron (1904-1967), déportée à Ravensbrück, pour une publication en 2015, année du 70e anniversaire de la défaite de l'empire fondé sur la barbarie nazie. 

                         

                        L'étrange enquête de Charles-Icelui Chapeau sur le matricule
                        62810 déporté à Ravensbrück.

                        Lettre à l'agent littéraire Susanna Lea & Associates clic ici

                         

                        23 sep 2014: Bonheur inouï: après la rencontre avec Yvonne Abbas et Georges Waysand... j'ai retrouvé la trace de Monique Cosset et je lui ai parlé d'amour par téléphone pendant plus d'une heure!

                        Vous ne savez pas encore qui c'est? Vous le saurez dès qu'aura trouvé un éditeur... la bio-fiction "L'Étrange Enquête de Charles-Icelui Chapeau" que j'écris à propos de ma tante Marguerite "Guite" Chabiron (1904-1967), pharmacienne à Verdelais, déportée à Ravensbrück, survivante de l'enfer nazi pendant 24 ans de calvaire neurologique...

                        Message à une éditrice intéressée par la lecture du manuscrit:

                        "J'ai regardé votre rubrique sur la Shoah. Je suis bien sûr très sensible à la martyrologie juive mais ma tante était une pure vendéenne maraîchine tout ce qu'il y a de plus catholique d'origine puis agnostique à son retour de déportation pour faits exclusifs de résistance armée en France occupée sur fond de ligne de démarcation en Gironde. C'est d'ailleurs l'un des intérêts de mon ouvrage que de restituer le contexte de la déportation dans sa globalité alors que la tendance actuelle est de focaliser excessivement sur le génocide juif et le racisme. Bien entendu, je suis horrifié par la qualification d'accident de l'histoire par le Pen et j'en fait le procès abondamment mais il faut rendre à Ravensbrück et à Auswitch, entre autres horreurs, leurs spécificités, toutes monstrueuses mais différentes dans le fond comme dans la forme, quoique la mort fut au bout du tunnel dans les deux cas. Mon approche, très originale dans la forme mais pas révisionniste dans le fond, devrait d'autant plus intéresser qu'elle se veut exhaustive et décomplexée après ma passionnante visite du camp de Ravensbrück et l'attitude très positivement ouverte des Allemands que j'y ai rencontrés. On ne peut plus écrire sur la déportation comme si Littell n'avait pas publié un livre fascinant vu du côté geolier nazi. Qui plus est, je creuse la question depuis peu ouverte de l'homosexualité dans les camps car ma tante était lesbienne affichée! Médecin, je reprends les travaux sur la pathologie des camps à la lumière d'un symposium récent auquel malheureusement pas pu communiquer l'observation de la neuropathie atroce développée par ma tante pendant plus de vingt ans.
                        Je n'ai pas pu me faire à votre site et, si vous voulez que je vous communique mon manuscrit, lourdement illustré en pixels, il faudra utiliser Dropbox jusqu'à ce que je puisse vous le remettre en main propre. Il sera difficile à traduire en anglais à cause de passages en patois ou en argot mais je connais des anglophones littéraires avec qui je pourrais discuter. Je suis en effet convaincu que l'intérêt de mon livre est universel et mon maître Gabriel Richet qui n'est pas naturellement tendre m'a sérieusement comparé à un nouveau Céline et il se plaint du retard apporté à sa publication, car, malade et nonagénaire, il a peur de mourir avant sa parution. Même inquiétude de la part de la déportée lilloise, Yvonne Abbas, et des amies de ma tante encore vivantes à Verdelais!
                        Merci pour votre écoute complaisante à mon appel. Je ne pourrai pas arriver dans mes délais à bonne fin si je ne suis pas lié à un "vrai" éditeur au sens anglosaxon du terme également publisher acharné. Ma puissance de travail sera de douze heures par jour à partir du 1er septembre."
                        Très cordialement,... "

                      • LE PORTAIL DE JFMA

                        Je m'appelle Jean-François Moreau...

                        I'm Jean-François Moreau...

                        Me llamo Jean-François “JFMA”...

                         

                        CURRICULUM VITÆ

                        FRANÇAIS/french/frances

                        ANGLAIS/english/ingles

                        ESPAGNOL/español/ spanish

                         

                        BULLETIN DE MA SANTÉ 

                        au 4 octobre 2014

                        Physique: Bof! C'est l'automne de ma vie pour laquelle seule compte ma fonction d'écrivain et ça marche... et me fait marcher!

                        mentale: super... quoiqu'un peu trop fainéant...
                        sociale: super avec beaucoup de rencontres internationales à Paris et de nouvelles relations nationales!


                        ACSATIM

                        ACTIVITÉS

                        PROGRAMMES

                        HISTOIRE DE L'HÔPITAL




                         

                        le site initial
                        de l'Adamap (2007-2013)

                        www.adamap.fr

                        devient la propriété de l'ACSATIM
                        qui en assurera la gestion et la maintenance.

                         


A RAVENSBRÜCK

LA PHARMACIE DE MARGUERITTE CHABIRON
A VERDELAIS ETAIT DANS CET IMMEUBLE

LES RESISTANTES S'ENFUIRENT PAR LE JARDIN A PIC